Mustang's Hill
Bienvenue à MH !!

Si tu es invité, viens vite lire le règlement et visiter le forum. N'oublie pas de t'inscrire !! =P
Si tu es un membre connecte toi !!

Mustang's Hill

Bienvenue au Mustan's Hill, ce ranch, situé au Texas, votre but, entrer dans cette école et tenter de créer votre élevage de chevaux sauvages
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jouons ensemble Devon

Aller en bas 
AuteurMessage
Tori Appebly
Petit Nouveau
Petit Nouveau
Tori Appebly

Messages : 10
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 22

Fiche cavalier
Niveau : I
Cheval dressé : Vif des Landes
Mission réussit : Aucunes

Jouons ensemble Devon Empty
MessageSujet: Jouons ensemble Devon   Jouons ensemble Devon EmptyMar 2 Nov - 13:17

Les 7 jeux de Parelli ✩
Numéro 1, le jeu de l'amitié ღ
Pour Devon Carter




    Le manège était vide se matin, mais plus pour longtemps. J'arriva longe en main, mon hongre alezan me suivais de près la tête haute. J'ouvris le passage et pénétra dedans l'enceinte. J'avais déjà prévu tout le matériel dont j'allais avoir besoin pour le premier jeu qui était celui de l'amitié. Il consisté à prouver à votre cheval qu'il ne devait pas craindre certain objet. Pour cette première séance, j'allais essayer de le desensibiliser au sac plastique et au stick. Pour commencer l'heure, je mis mon cheval sur la piste en l'accompagnant. Nous marchâment ainsi durant dix minutes, lorsque nous passions dans les coins, j'insister pour que mon cheval passe bien dans les angles et non pas qu'il les coupent. Ce petit exercice n'était pas de la méthode de Pat Parelli, mais simplement je n'aimais pas qu'un cheval evite les recoins d'un manège. Au fur est à mesure, je m'écarta de mon équidé jusqu'à me trouver au centre de la construction. IJe fis un claquement de langue pour lui indiquer de trotter. Les muscles roulaient sous la robe alezane du mâle. Son allure était divine, il portait sa tête fièrement et me fixait d'un oeil attentif. Toutes les cinq minutes, je le fis s'arrêter pour ne pas qu'il chauffe de trop. Pour le moment je ne le ferais pas galoper, il devait garder son énergie pour la suite. Je rammena le cheval vers moi et lui flatta l'encolure et en le félicitant oralement. Je l'emmena vers l'entré du manège et me munissa du stick. Après je le remis sur la piste et laissa du mou dans la longe pour que le cheval puisse se déplacer à sa guise, mais pas trop non plus. Et jecommença à l'approcher à l'avant main donc, les épaules, l'encolure et la tête. Vif n'eut aucune réaction, il se contanta d'observer ce nouvel objet d'un oeil curieux. Je me mis à caresser l'équidé avec le stick, à ce moment là, le Selle-Français s'écarta en s'arrêtant parfois pour ne plus avoir de contact. Je décida de le stopper et de lui passer jusqu'à ce qu'il montre des signes de détente, ce qui ne tarda pas à arriver. La monture décida de jouer avec en le tamponant parfois avec son épaule. Fière de moi, je m'approcha en souriant et le caressa pour le récompenser. Je recommença le petit manège une seconde fois, maintenant le cheval ignorait complètement l'objet. A présent il fallait faire de même pour l'arrière-main. Combien d'anciens camarades avaient négligés cette étape et s'étaient retrouver avec un cheval véritablement sensible aux flancs. Je ne voulais pas devenir comme cela avec mon cheval. De retour sur la piste, je le remit au pas en l'encourageant. Je saisissa pour la seconde fois l'aide artificielle et l'approcha du dos de de Vif, il n'eut aucunes réactions. Mais lorsqu'il fut au niveau des flancs, il botta légèrement. Je le mit alors à l'arrêt et recommença comme précédent, je passa doucement le stick sur les flancs. Le grand cheval l'observa et voulut allait l'inspecter de plus près. Je lui laissa d'avantage de longe et il se dirigea vers l'objet et le mordilla pendant deux trois minutes. Après cela, je decida d'arrêter pour aujourd'hui. J'essayerais avec le sac plastique la prochaine fois. Pour bien défouler ma monture, je le lacha dans le manège et me mis sur le côté pour laisserle cheval pleinement s'épanouir. Vif s'amusait à cabrer au fond du manège et à accelerait dans les coins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devon Carter
Initié
Initié


Messages : 40
Date d'inscription : 25/10/2010

Fiche cavalier
Niveau : I
Cheval dressé : Ostelot
Mission réussit : 0

Jouons ensemble Devon Empty
MessageSujet: Re: Jouons ensemble Devon   Jouons ensemble Devon EmptyJeu 4 Nov - 16:17


      Ne sachant pas trop quoi faire de sa journée dans les heures qui suivaient. Devon abandonna l'idée de monter un peu Otelot. Celui – ci avait déjà eu la journée bien occupée, entre la monte en CSO un peu plus tôt dans la carrière et de la rencontre avec la jeune monitrice. Puis aussi avec une balade à l'improviste qu'il avait faite en tombant sur une nouvelle cavalière dans l'écurie. Le pur sang anglais avait bien besoin d'un repos bien mérité.

      Alors traînant des pieds, Devon traversa tout le domaine. Le regard rivé sur les passants, les autres cavaliers ou les montures qu'il pouvait apercevoir. La carrière était vide. Seulement quelques barres avaient été montés pour peut être un futur cours ou entraînement. Il n'y avait même plus la trace du combiné qu'il avait passé un peu plus tôt dans la matinée. Pourtant il se souvenait encore parfaitement des sensations que cela lui avait promulgué. Il ne montait pas depuis longtemps, en connaissait très peu sur les chevaux et pourtant … il avait soif d'apprendre, de connaître des choses qu'il n'avait jamais vu. Il était prêt à tout pour comprendre, s'adapter … Et surtout pour être au plus juste lorsque le débourrage de son mustang commencera réellement. Celui – ci allait sans doute arriver dans la soirée, mais en attendant, Devon n'avait d'autre choix que de s'occuper d'une autre manière. Il se morfondait alors …

      Ses pas le menèrent vers le manège. Du bruit attira son attention et au lieu de passer par la large porte principale que tous les cavaliers empruntaient pour entrer dans l'installation, il alla directement dans le petit coin pour regarder. L'ouverture grinça quand il la poussa sans ménagement, et entrant dans le petit lieu habité de quelques fauteuils, il se glissa jusqu'au muret qui séparait l'espace du lieu de travail.

      Son regard tomba aussitôt sur une jeune femme. Une beauté à couper le souffle … Peut être parce qu'elle était là, au centre, tandis qu'à ses côtés, un beau cheval alezan restait immobile. Devon ne savait pas trop ce qu'elle était entrain de faire. Ses yeux se plissèrent pour pouvoir mieux voir la scène, pour mieux comprendre. Elle avait un stick dans les mains et semblait vouloir caresser le dos du cheval. Mais celui – ci en sentant l'aide artificielle contre ses flancs se mit à botter brutalement. Pourtant … La jeune femme garda le contrôle. Elle le calma, ne sachant pas trop comment elle avait fait son compte, puis … au deuxième essai, le cheval ne broncha plus … Qu'est ce qu'elle lui avait dit pour qu'il soit d'un coup plus … ? Devon en restait émerveillé.

      Elle eut l'air de se satisfaire, car elle s'approcha alors du cheval pour lui retirer son licol et lui laissait une pointe de liberté. L'alezan en profita tout de suite pour foncer un peu dans toutes les allures, se défoulant à sa guise dans toute l'infrastructure. Voyant qu'elle avait terminé, Devon, ne put s'empêcher de poser les mains contre le muret, et d'y prendre appuie, en même temps que sa voix cassait le silence et les battues imposées par l'animal.

        Devon : Waouh c'était impressionnant.



      Devon ne put rester plus longtemps dans l'ombre, il prit appuie sur le pare botte pour passer par dessus et rejoindre la piste, il resta pour le moment accoudé, dos contre le le petit muret le regard rivé sur le grand alezan qui se défoulait fièrement dans le manège, mais surtout, complètement admiratif face à la douceur et la sérénité de la jeune femme. Il n'en croyait toujours pas ses yeux. Elle avait réussit quelque chose, presque magique. C'était comme si elle avait parler au cheval et que celui – ci l'avait écouté. Devon n'en revenait toujours pas qu'un tel tour puisse être possible … C'était tellement surnaturel.

      Comme pour encore plus combler ses dires, il se mit à l'applaudir doucement, pour ne pas trop effrayer le cheval au passage. Ses paumes claquèrent en cadence et un large sourire se dessina au coin de ses lèvres. Il en restait encore muet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fullhorsev2.great-forum.com/forum.htm
 
Jouons ensemble Devon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouons ensemble ! { En attente de test rp }
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» 3-2-1 GOGOGO { PV Devon}
» " Ensemble, tout devient possible "
» [Tutoriel]Comment payer ces impôts?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mustang's Hill  :: Ecuries & Installations :: Installations :: Manège-
Sauter vers: