Mustang's Hill
Bienvenue à MH !!

Si tu es invité, viens vite lire le règlement et visiter le forum. N'oublie pas de t'inscrire !! =P
Si tu es un membre connecte toi !!

Mustang's Hill

Bienvenue au Mustan's Hill, ce ranch, situé au Texas, votre but, entrer dans cette école et tenter de créer votre élevage de chevaux sauvages
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang |

Aller en bas 
AuteurMessage
Devon Carter
Initié
Initié


Messages : 40
Date d'inscription : 25/10/2010

Fiche cavalier
Niveau : I
Cheval dressé : Ostelot
Mission réussit : 0

Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | Empty
MessageSujet: Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang |   Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | EmptyJeu 28 Oct - 12:38

Reflet d'une Vie :
.



I




      Cow-Boy : On est arrivé.



    La voix du cow - boy qui accompagnait Devon, réveilla le dénommé. Celui – ci redressa la tête et son regard toisa l'horizon terni par la saison rude de l'automne dans cette région. Une large pente menait à une plaine longue à l'infini. Les herbes étaient brunis,, asséché, et pourtant tout le paysage éclater de liberté et d'un instinct sauvage. Du haut d'un petit quater Horse prêté pour l'occasion, l'asiatique passa la langue sur les lèvres, emprunt à quelques doutes. Il était venu dans la région pour capturer un mustang, son dossier d'inscription avait été validé dans une école française, il allait pouvoir reprendre sa vie en main, mai son lui avait demander de capturer un cheval sauvage avant de venir. Cela faisait plusieurs jours qu'il attendait dans le ranch d'une réserve sauvage; mais à chaque fois, il n'y avait eu aucun signe des mustangs. A croire que ceux – ci se cachaient, ayant sentit les hommes se rapprochaient avec de mauvaises intentions.

      Devon : Tu penses qu'on les croisera aujourd'hui ?
      Cow-Boy : Il y a de fortes chances. Il va pleuvoir, et si ils veulent se mettre à l'abri, ils ont plutôt intérêt à avancer vers le Sud.


    Le sud … ou bien le domaine du cow boy, plus en contre bas. Deux heures de randonnée, ayant alterner du pas et quelques tranches de trot, et ils étaient arrivés sur cette butte dans l'espoir de voir arrivé le troupeau de mustang. Le temps se répétait inlassablement, les jours se ressemblaient tous, mais pourtant … Aujourd'hui, cela allait être très différent … Roh que oui. Cela n'allait pas être comme tous les jours, aujourd'hui, c'était plutôt un nouveau jour pour une nouvelle vie. Le soleil était terne, nuageux, annonçant comme l'avait dit un peu plus tôt son guide, un orage futur. Sans doute dans la soirée, mais pas au delà. Devon lâcha les rênes pour les caser sur le pommeau de sa selle western et étira ses jambes. L'équitation était certes un plaisir, il n'en restait pas moins, qu'il avait encore du mal à rester le cul sur une selle, surtout après des jours d'affiliés et d'attente comme il venait de passer sa semaine.

    Le calme dans la vallée … Un silence morne, sans aucun bruits suspects, pas de voitures, pas d'avion qui passait dans le ciel, rien de la modernité de l'homme et de sa civilisation. Rien que la nature avec une arrogance sans faille. Il ne regrettait pas son séjour ici, bien au contraire. Même si cela n'était qu'un étape dans sa future vie de cavalier, l'espace, le lieu et la région étaient magnifique à regarder et à explorer. Combien de fois avait – il parcouru ses plaines sur ce même quater horse ? Il commençait même à se demander, si il n'allait pas plutôt embarquer sa monture depuis une semaine. A défaut de ne pas pouvoir capturer un vrai Mustang. Au moins l'étape du débourrage ne sera pas de trop …

    Le soupir coincé au coin des lèvres, ce fut son cheval qui le réveilla subitement. Celui – ci s'était redressé entièrement, pointait les oreilles en direction de l'horizon, un point que Devon n'arrivait pas à identifier. Son guide fut le plus rapide à comprendre les élèvements …

      Cow-Boy : Ils arrivent.


    Et c'était bien vrai … A peine la fin de la phrase terminée, qu'un bruit semblable à un roulement de tonnerre explosa dans la plaine. Le cheval du cow-boy, prit peur et fit un écart, tout le contraire du quarter horse que Devon montait, qui lui, ne bougea pas d'un millimètre et épia le troupeau de mustang sauvage arrivait à toute vitesse. Celui – ci ne prêta pas du tout attention aux deux cavaliers au dessus de la colline. Non, pas du tout, même pas un regard, simplement, les mustangs s'arrêtèrent tous un par un dans la large plaine en contre bas, et se mirent à brouter, et à s'activer.

      Cow-Boy : Lui. C'est l'étalon dominant.


    Le cow-boy s'était légèrement penchée en avant et pointer du doigt une silhouette équine. Celle – ci trottait tout autour de sa harde. Sa robe noire contrastait avec le paysage jauni par l'automne. Il avait même l'air d'être blessé, car sous les rayons du soleil, sa robe paraissait étrangement luisante. Devon se pencha à son tour, comme pour mieux observer les bêtes en contre bas. Ils y avaient de tout individu. Des juments principalement, l'étalon dominant, quelques poulains, puis un peu plus loin, en retrait du troupeau, c'était un petit groupe de trois têtes. Justement, face à ses interrogations, Devon ne resta pas longtemps sans réponse, comme si son guide s'en doutait, il se mit à répondre sans qu'on est à lui demander.

      Cow-Boy : Eux, ce sont les prétendants au titre de dominant. Ils ont sans doute du faire partit de la harde, mais trop grand, l'étalon les a chassé.


    Cela était plutôt cohérent, car quand l'un des jeunes étalons s'approcha un peu trop près d'une jument, le dominant arriva au grand galop et commença à le menacer en hennissant fortement, digne d'un rugissement de n'importe quel prédateur. Il fouetta l'air de sa queue et se porta sur ses postérieurs pour impressionner le jeunot, qui ne voulant pas chercher la bagarre, eut vite fait de prendre ses jambes à son cou et de rejoindre ses deux amis. Ils étaient trois chevaux, un gris terne, le pelage sale et couvert de boue, un autre alezan roux, mais là encore sa robe était ternit, et le dernier, un petit palomino bien robuste. Il semblait plutôt court sur patte, pourtant, il avait un poitrail imposant et des muscles bien placés. Aussitôt le regard de Devon tomba sur lui …

      Cow-Boy : Cela va être dur d'en capturer. Tu le comprends?
      Devon : Oui, mais il m'en faut un.
      Cow-Boy : Lequel ?


    Devon tourna la tête pour regarder le cow-boy, il semblait assez exciter par le projet du jeune, et commençait déjà à sortir des cordes de ses poches pour en faire des lassos improvisées. Il en donna un à l'asiatique, qui ne se fit pas prier pour le prendre et l'enrouler autour du pommeau de sa selle.

      Devon : Celui qu'on pourra. A ton avis, c'est quoi le plus facile ?


    L'homme eut l'air de prendre quelques temps pour réfléchir, mais sa réponse était déjà toute préparée.

      Cow-Boy : Le poulain, peu rapide et curieux, il est une proie facile, mais il faudra faire vite, car les juments se précipiteront pour le protéger et le défendre. Ou bien. Une jument en retrait comme celles – ci.


    Du doigts, il montra un cheval en dehors de la harde, silhouette fine, pattes courtes et belle posture. Sa robe était d'un marron éclatant virant au rouge, et ses crins d'un noir ébène. Devon avait le choix, mais il ne se voyait pas prendre une jument. Il aurait préféré un mâle. Même si cela allait être plutôt compliqué. L'idée de prendre le magnifique étalon noir lui plaisait beaucoup. Celui – ci en plus de cela était blessé, donc plus facile à attraper.

      Devon : Et le dominant ?
      Cow-Boy : Tu veux vraiment l'étalon ?


    C'était une idée qu'il n'avait aucun mal à se faire dans sa tête. Oui l'étalon noire lui plaisait, sa robe, sa tête, sa carrure. Pourtant, l'idée même de prendre le chef faisait gonfler son égo d'homme, mais … Le triturait un peu … Car c'était un peu retirer les chances de survie du groupe. Mais il y avait d'autres étalons, prêt à reprendre la relève. Donc ce soucis pouvait très vite être effacer.

      Devon : Oui ! L'étalon noir.
      Cow-Boy : Cela ne va pas être de tout repos. Mais pourquoi pas.


    Se préparant à démarrer, les deux hommes remontèrent sur leurs rênes, lasso dans les mains. Devon avait eu le temps de prendre quelques cours de maniabilité pour se parfaire et avoir plus de chances de réussite. Le cœur gonflait, l'estomac torturé, il épia la silhouette imposante du cheval noir dominant des yeux. Mais avant même qu'on ne lui donne le go de départ, le cow-boy, lui barra le chemin d'un bras.

      Cow-Boy : Regarde.


    Aussitôt, Devon fit ce qu'on lui demandait. Il se redressa et plissa les yeux pour mieux voir la scène qui se déroulait un peu plus en contre bas. Les jeunes étalons se rapprochaient du troupeau au petit trot, l'air arrogant, ils toisèrent les juments avec une queue panaché et des oreilles vifs. Leur petit numéro pourtant ne dura pas longtemps car le mâle dominant arriva à toute trombe et commença à montrer des signes d'agressivité envers les jeunes. Le petit alezan se cabra aussitôt, volant jouer la carte du plus fort, il toisa le grand noir avec les antérieurs, mais à peine retombé, qu'une ruade bien placé du dominant le fit déguerpir au grand galop. Le sabot l'avait évité de peu, ce n'était juste que des « menaces », pourtant, cela était très impressionnant. Le gris ne tarda pas à prendre la suite de son collègue, il ne restait alors que le palomino qui immobile, se tenait l'air fier devant le dominant. Devon n'arrivait pas à quitter les yeux de la scène, et tout sembla se dérouler au ralentit. L'étalon noir se cabra de nouveau de toute sa hauteur, et son adversaire au lieu de plier bagage ou de répondre par lui aussi un petit cabré, entreprit plutôt de le contourner pour lui montrer la croupe. Ses dents s'enfoncèrent dans la chair et le dominant retomba bien vite sur ses quatre patte. Il envoya une ruade pour se débarrassé de l'individu et le palomino dans le remue ménage se reçut un sabot dans le poitrail. Sa robe doré se tinta de rouge, et le combat reprit avec plus de distance.

      Devon : Ils vont se tuer.


    Le cow-boy ne sembla pas émoustiller pour autant, le visage grave, il regardait lui aussi la scène. Devon retourna à sa contemplation, l'étalon noir chargeait le petit jeune, les dents dehors, il pila net à ses côtés, tenta de lui prendre l'encolure, mais le palomino plus vif évita le coup et répondit par une jolie ruade. Le noir évita de justesse le coup, mais sans se laisser abattre, il poursuivit l'intrus. Ils se remettaient en position d'attaque, et l'asiatique sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine. Ils ne pouvaient pas laisser les deux étalons se battre. Alors contre tout attente, il enfonça les jambes dans les flancs de sa monture; Le quater horse bondit au grand galop et dévala la pente menant au troupeau à vitesse grand V, aussitôt suivit par le cheval pie du cow-boy.

    Le troupeau les remarqua, plusieurs têtes se levèrent et la panique commença à prendre part dans le groupe. Devon continua de faire galoper sa monture, passant entre les autres chevaux, se dirigeant aussitôt vers les deux étalons. Le noir en voyant une nouvelle menace abandonna son adversaire pour mettre sa harde en sécurité. Il entoura les juments, se mit à les rassembler et ils partirent dans un galop rapide en moins de quelques secondes. Devon ralentit aussitôt sa monture, la fit pivoter, son guide le rattrapa fit de même et ils regardèrent les mustangs s'éloignaient.

      Cow-Boy : Tu es fou !
      Devon : Il fallait qu'on les arrête !
      Cow-Boy : Mais ils sont partis, tu vas faire quoi à présent ?


    Devon n'en avait aucune idée … Le troupeau était à présent bien loin. Pourtant dans la plaine, une tête restait. Celle – ci toisa le jeune homme et dans les prunelles sombres du jeune étalon palomino, Devon se sentit défaillir. C'était comme si, ses yeux le transperçait, le mettait à nu. Un sentiment de vertige l'envahit et il prit le lasso doucement, sans geste brusque. L'étalon doré semblait les narguer, ne bougeant pas d'un millimètre, il était le seul à ne pas avoir prit la fuite et Devon comprit aisément pourquoi. Son poitrail était couvert de sang, de même que l'un de ses postérieurs pliait sous le coup de la douleur.

      Devon : Lui.



    Sans plus attendre, Devon partit au grand galop, le quater horse était très maniable et il put alors tenir les rênes dans une main, balança le lasso en hauteur, et puis après quelques secondes en direction de la tête du jeune. Celui – ci ne bougeât pas … Pas du tout, et la corde s'enroula autour de son encolure. D'un geste impérieux, il se cabra enfin, mais sous la violence d'une douleur ( sans doute à son postérieur ) il tituba et s'écroula au sol. Devon sauta alors à terre, tirant sur le lasso pour immobiliser le cheval. Celui – ci se mettait à se débattre et le guide l'immobilisa en lançant deux lasso, un sur l'antérieur, il tira d'un côté et un autre sur le postérieur blessé.

    Le doré hennit de rage et de douleur mêlé mais Devon continua de s'approcher. Tout n'avait duré qu'une fraction de seconde, mais pourtant, dés que l'asiatique posa ses yeux dans le reflet que lui proposer l'étalon dans ses prunelles, il sut une chose … Qu'il vouerait sa vie à cet animal libre et sauvage...


To Be Continued ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fullhorsev2.great-forum.com/forum.htm
Devon Carter
Initié
Initié


Messages : 40
Date d'inscription : 25/10/2010

Fiche cavalier
Niveau : I
Cheval dressé : Ostelot
Mission réussit : 0

Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | Empty
MessageSujet: Re: Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang |   Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | EmptyJeu 28 Oct - 12:54


Terminé ! =D

J'avais juste une petite question... Pour la fiche du Mustang, c'est à moi de la faire et de la poster dans la partie correspondante, ou bien, je dois l'envoyer à un modo ou une admin une fois remplie pour qu'elle puisse la poster? Histoire que je ne fasse pas de gourde xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fullhorsev2.great-forum.com/forum.htm
Kate Thomson
Team
Team
Kate Thomson

Messages : 115
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 22

Fiche cavalier
Niveau : Eleveur
Cheval dressé : Foudre , Playboy
Mission réussit : Aucune

Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | Empty
MessageSujet: Re: Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang |   Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | EmptyJeu 28 Oct - 13:37

Ton résumé est excellent, parfait, émouvant, détaillé parfait, pour le Mustang tu m'envoie les photos, les caractéristiques (âge, nom, robe..) et son caractère et je fais ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mustang-hill.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | Empty
MessageSujet: Re: Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang |   Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang | Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflet d'une Vie | Capture d'un Mustang |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» Le reflet du passé [Terminé]
» Logiciel capture video.
» ANIMATION ; capture the flag
» [Mini Event] Capture l’Étendard ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mustang's Hill  :: Les étendues sauvages... :: Les plaines-
Sauter vers: